Raphael Lessard Ready For Victory Lane Return at Autodrome Chaudière

Raphael Lessard will attempt to go back-to-back this weekend at his home track, Autodrome Chaudiere. (Photo by Matthew Manor/NASCAR)

Twenty-eight days after Raphael Lessard (No. 8 EZ Kleen / Fast Eddie Speed Wear / RJ Investments Chevrolet) lost his NASCAR Pinty’s Series perfect record at oval tracks, he gets his shot at redemption.

Lessard had won his first three oval track races, including his series debut at Autodrome Chaudière in 2019, and was in position to extend his streak to four in the season-opening race at Sunset Speedway. An incident with Marc-Antoine Camirand (No. 96 GM Paille / Chevrolet Canada Chevrolet) in NASCAR Overtime left Lessard with his first runner-up finish.

“Second place sucks,” Lessard said following the race. “The second half of the race, I was just trying to keep the pressure on Camirand because he was the class of the field. At the end, I thought I made a clean pass on him, but he just dive-bombed me really hard in Turn 1.”

Based on his record, it’s hard not to call Lessard the favorite in Saturday night’s QwickWick 250 presented by St. Hubert in Vallée-Jonction. Lessard dominated the second half of the last Chaudière race, leading the final 153 laps. He also swept both Sunset races last year filling in for an injured Donald Theetge (No. 80 Groupe Theetge INC Chevrolet).

But a lot has changed for Lessard in the three years since then. He competed in 35 races in the NASCAR Camping World Truck Series for Kyle Busch Motorsports (2019-20) and GMS Racing (2021), winning at Talladega Superspeedway in 2020. However, the impact of the global pandemic forced Lessard to step away from the team mid-2021 to plan for the future.

In January, Lessard and Ed Hakonson Racing announced a partnership for the 2022 season in which Lessard would pilot the No. 8 Chevrolet in oval races with veteran Ray Courtemanche Jr. handling road courses.

After sitting out the last race (CTMP), Lessard is ready to go at his home track. He grew up minutes from Chaudière, in St. Joseph de Beauce, Quebec, and began racing there when he was 11 years old.

“It was always fun to watch all those guys like Andrew Ranger and the rest of the Pinty’s guys compete,” Lessard said before his 2019 start. “I kept telling myself, I’m going to be racing against those guys one day.”

And while he continues to pursue his goal of racing in NASCAR’s three national series in the United States, Lessard can settle for not just racing against the legends of the Pinty’s Series but beating them.

JP Bergeron ready for first Chaudière race

Raphael Lessard isn’t the only young driver with roots at Autodrome Chaudière. Before joining the Pinty’s Series, Rookie of the Year candidate JP Bergeron (No. 1 Prolon Controls Rousseau Metals Ford) raced NASCAR Late Models at the track in a support role for the Pinty’s Series.

“I’ve been wanting to do this for a while,” Bergeron said. “I saw the Pinty’s Series come to Chaudiere for the past three or four years when I was running late models weekly there. For sure it will be a big event for me to run on a track that I know well.”

Not that Bergeron has been held back by his limited knowledge of other tracks. He has opened the season with consecutive top-10 finishes (eighth at Sunset and ninth at CTMP) and sits an impressive eighth in the standings in his first season with champion car owner Dave Jacombs. The team brought 2017 series champion Alex Labbe with them to their pre-season test to help dial in the car and coach the 23-year-old Bergeron.

Notes: First Quebec race of 2022 sees record car count

Following two races in Ontario, the series makes its Quebec debut with a track-record 23 cars, the largest Pinty’s Series field since the 2019 season finale Pinty’s Fall Brawl at Jukasa Speedway. In fact, the car count is the highest it has been at a Quebec oval track since the first time the series competed at a Quebec oval. Twenty-four cars entered the National Kodak 250 at Autodrome St. Eustache on July 5, 2008, a race that was won by Scott Steckly. …

L.P. Dumoulin, D.J. Kennington, Andrew Ranger and Alex Tagliani are the only drivers to have competed in all six previous Chaudière races. Ranger is the only one of the four with a win; all four drivers have three top fives. … Donald Theetge, who is making his series debut this weekend, has finished in the top 10 in all four of his Chaudière starts, including three top-five finishes. … Dumoulin Competition announced earlier this week a three-year extension with long-term partner WeatherTech Canada through 2024. The partnership began in 2012, with WeatherTech Canada serving as sponsor for all three of Dumoulin’s Pinty’s Series championships.

————————————————————————————————————

Notes & Nouvelles – Série NASCAR Pinty’s 

Raphaël Lessard prêt à retrouver la victoire à l’Autodrome Chaudière

Vingt-huit jours après que Raphaël Lessard (Chevrolet n° 8 EZ Kleen / Fast Eddie Speed Wear / RJ Investments) ait perdu sa fiche parfaite de la série NASCAR Pinty’s sur les pistes ovales, il aura la chance de se racheter ce week-end.

Lessard avait remporté ses trois premières courses sur piste ovale, dont celle à l’Autodrome Chaudière à ses débuts en 2019, au volant d’une voiture préparée par Dumoulin Compétition. À Sunset Speedway plus tôt en mai, un incident avec Marc-Antoine Camirand (Chevrolet GM Paille / Chevrolet Canada no 96) lors de la prolongation NASCAR, relègue Lessard à sa première deuxième place.

« La deuxième place, ce n’est bon à rien, » déclare Lessard. « La deuxième moitié de la course, j’essayais juste de garder la pression sur Camirand parce qu’il était le meilleur en piste. À la fin, j’ai pensé que j’avais fait un dépassement propre contre lui, mais il m’a foncé dedans très fort dans le virage 1. »

Compte tenu de sa fiche, il est facile de considérer Lessard comme le favori de la course « QwickWick 250 » présentée par Saint-Hubert samedi soir à Vallée-Jonction. Lessard a dominé la deuxième moitié de la dernière course présentée à Chaudière en 2019, alors qu’il avait mené les 153 derniers tours. Il a également remporté les deux courses à Sunset Speedway l’année dernière en remplacement de Donald Theetge (Chevrolet no 80 Groupe Theetge INC.), blessé.

Plusieurs éléments ont changé pour Lessard au cours des trois années qui ont suivi. Il a participé à 35 courses dans la série NASCAR Camping World Truck pour Kyle Busch Motorsports (2019-2020) et pour GMS Racing (2021), remportant une victoire au Talladega Superspeedway en 2020. Cependant, la pandémie mondiale a forcé Lessard à quitter l’équipe à la mi-saison 2021 pour planifier son avenir.

En janvier, Lessard et Ed Hakonson Racing ont annoncé un partenariat pour la saison 2022 en vertu duquel Lessard piloterait la Chevrolet n°8 sur les circuits ovales et que le vétéran Ray Jr. Courtemanche assurerait la relève sur les tracés routiers.

Absent lors de la plus récente course Pinty’s (CTMP), Lessard est prêt à revenir sur son tracé fétiche. Il a grandi à quelques minutes de l’Autodrome Chaudière, à Saint-Joseph-de-Beauce (Québec) et a commencé à y courir dès l’âge de 11 ans.

« C’était toujours amusant de regarder tous les gars comme Andrew Ranger, les Dumoulin et les autres en piste, » a déclaré Lessard avant sa course en 2019. « Je n’arrêtais pas de me dire, je vais courir contre ces gars-là un jour. »

Et tandis qu’il poursuit son objectif de courir dans les trois séries nationales de NASCAR aux États-Unis, Lessard peut se contenter de ne pas seulement courir contre les légendes de la série Pinty’s, mais de tenter de les battre.\

Jean-Philippe Bergeron prêt pour sa première course à Chaudière

Raphaël Lessard n’est pas le seul jeune pilote à avoir des racines à l’Autodrome Chaudière. Avant de se joindre à la série Pinty’s, le candidat au titre de recrue de l’année Jean-Philippe Bergeron (Ford no 1 – Prolon – Rousseau Métal) a couru en NASCAR Late Model à l’Autodrome dans des courses de soutien pour la série Pinty’s.

« Cela faisait un moment que je voulais faire cela » a déclaré Bergeron. « J’ai vu la série Pinty’s venir à Chaudière au cours des trois ou quatre dernières années lorsque j’y courais en Late Model toutes les semaines. C’est sûr que ce sera un grand moment pour moi de courir sur une piste que je connais bien. »

Bergeron n’a pas été freiné par sa connaissance limitée des autres circuits. Il a ouvert la saison avec des top-10 consécutifs (huitième à Sunset et neuvième à CTMP) et occupe une impressionnante huitième place au classement pour sa première saison avec préparateur à succès Dave Jacombs. L’équipe a fait appel au champion de la série Pinty’s en 2017, Alex Labbé, pour leurs essais pré-saison afin d’aider à régler la voiture et le pilotage de Bergeron.

Notes : La première course au Québec en 2022 attire un nombre record de voitures.

Après deux courses en Ontario, la série fait ses débuts au Québec avec 23 inscrits, soit le plus grand nombre de participants à une course de la série Pinty’s depuis la finale de la saison 2019, le Pinty’s Fall Brawl, au Jukasa Motor Speedway. En fait, le nombre de voitures est le plus élevé depuis la première participation de la série à une piste ovale au Québec. Vingt-quatre voitures avaient participé au National Kodak 250 à l’Autodrome St-Eustache le 5 juillet 2008, une course remportée par Scott Steckly.

Louis-Philippe Dumoulin, D.J. Kennington, Andrew Ranger et Alex Tagliani sont les seuls pilotes à avoir participé aux six courses Pinty’s déjà tenues à Chaudière. Ranger est le seul des quatre à avoir remporté une victoire ; alors que les quatre pilotes ont tous obtenu trois top-5. Donald Theetge, qui fait ses débuts de saison dans la série ce week-end, a terminé dans le top-10 lors de ses quatre départs à Chaudière, dont trois top-5.

Dumoulin Compétition a annoncé plus tôt cette semaine une prolongation de trois années de son partenariat à long terme avec WeatherTech Canada, jusqu’à la fin de la saison 2024. Ce partenariat a débuté en 2012, WeatherTech Canada ayant été le partenaire majeur des trois championnats de la série Pinty’s de Louis-Philippe Dumoulin. Ce dernier a d’ailleurs été intronisé au Temple de la renommée du sport automobile canadien le samedi 28 mai.